Lancement du projet Erasmus+ MEDDIS

Mobilité Education au Développement Durable Innovation Santé - MEDDIS

Les Nations Unies et des représentants de la société civile se sont réunis en septembre 2015, dans le cadre de la 70ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies et ont adopté les 17 Objectifs de développement durable (ODD). Ces objectifs forment un programme de développement durable, universel, conçu avec la participation active de l’UNESCO.

Parmi les 17 objectifs, deux sont prépondérants dans notre projet : l’ODD3 « Donner les moyens de vivre une vie saine et promouvoir le bien-être de tous à tous les âges est essentiel pour le développement durable » et l'ODD4 : « L’éducation est la clé qui permettra d’atteindre de nombreux autres objectifs de développement durable. »

D'autre part, l’impact de la dégradation de l'environnement sur la santé humaine est une préoccupation majeure de santé publique et un thème d’écologie central.

En Europe des programmes de santé et environnement se sont mis en place dans les territoires.

L’Education nationale française a créé des groupes pluripartites académiques "santé -environnement "(GASE).

La démarche "Education au Développement Durable" dans les établissements amène les enseignants, à travers leurs programmes, à aborder l’éducation à la santé, à différentes échelles géographiques et politiques, selon différentes problématiques, comme par exemple santé et qualité de l'air, santé et pesticides ou encore santé et biodiversité.

Le projet MEDDIS a pour mission de répondre aux besoins d'apporter des connaissances scientifiques (disciplinaires et autres) mais aussi et surtout une formation partenariale à ces problématiques, qui implique différents acteurs investis dans l’éducation à la santé, permettant ainsi de les contextualiser à différentes échelles géographiques et politiques.

En d’autres termes, les démarches d’éducation à la santé-environnement ne peuvent plus être simplement des apports d'informations et de sensibilisation, mais doivent permettre de rendre l’élève acteur de sa santé.

L'objectif général du projet est porté par un groupe inter-catégoriel : enseignants, personnels de santé et conseillers d’éducation, qui sont confrontés individuellement aux actions de santé dans leur établissement, dans leur mission de formation ou dans leurs missions académiques.

OBJECTIFS

- Stimuler le rapprochement des acteurs divers du consortium et leur créativité par une exploration de pratiques européennes variées dans le domaine de l’éducation à la santé, du développement durable et de la citoyenneté.

- Mutualiser les observations et les retours de formations des 52 participants au projet, pour créer une culture commune et permettre une approche plus systémique et innovante.

- Déployer ces formations dans les établissements auprès d'équipes inter-catégorielles (enseignants, infirmiers, médecins, assistants sociaux, CPE...) croisant éducation à la santé, éducation à la citoyenneté et éducation au développement durable.

Les membres du consortium représentent d’ailleurs les trois volets de la thématique.

- Les infirmières : ont en charge dans les établissements le parcours de santé. Elles contextualisent le problème de santé dans l'environnement de l’élève sur son territoire. Elles assurent les formations sur les compétences psychosociales.

- Les CPE participent à la mise en œuvre de la politique éducative de l'établissement et à une citoyenneté participative pour faire vivre les instances décisionnelles telles que les délégués de classe, le Comité de vie lycéenne et de vie collégienne.

- Les enseignants apportent de la connaissance par les contenus disciplinaires. Ils "problématisent" les questions de santé afin d'apporter le sens attendu pour comprendre la démarche et le parcours reliant la santé et l'environnement.

ACTIVITES

Les observations permettront de comprendre comment les thèmes liés par exemple au bien être, au stress ou à l'engagement des élèves sont pris en compte dans d'autres systèmes éducatifs.

Les stages de formation permettront d'avoir une autre approche de ces thématiques dans des contextes éducatifs autres que celui de la France et seront l’occasion de partager le questionnement avec des collègues européens.

Des rencontres académiques, pilotées par les IA-IPR en charge de l'EDD, du Médecin du Rectorat en charge de l’éducation à la santé et du Proviseur de Vie Scolaire en charge des instances CVC et CVL, permettront aux acteurs du consortium d’échanger les observations et les expériences et de mettre en perspective les projets de formation.

Les résultats attendus sont un rapprochement de divers catégories d'acteurs afin d'apprendre à collaborer et à mettre de la cohérence dans l’Education à la santé et l'acquisition par l'élève de savoirs sur lui-même qu'il pourra relier aux savoirs disciplinaires, des compétences personnelles qu'il reliera aux compétences du socle, mais aussi des compétences psychosociales qui lui permettront de devenir acteur de sa santé de façon autonome et durable.

Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail

Service Médical Santé - SMS

Thumbnail
Publié le 04/05/2020
Modifié le 04/05/2020