Plastique à la loupe est un projet de sciences participatives en partenariat avec la fondation Tara, le rectorat de Grenoble, Canopé.

Retrouvez les articles concernant ce projet ci-dessous.

Le « combo » Art engagé et Plastiques à la loupe avec la fondation Tara océans

Il est né de la volonté de co-construire un projet d’envergure académique reliant EAC et EDD et associant les compétences de Canopé, la mission EDD-SI et la DAAC sous couvert des inspections de SVT, Histoire-Géographie. Il a fait l’objet d’un dépôt de projet APAC pour son financement (aides aux établissement pour apporter une aide financière sur la partie artistique). Ce projet porte le nom de Plastiques dans les arts.

Ce programme académique concerne l’Isère (Lycées Louise Michel et Stendhal à Grenoble, Collège Marc Sangnier de Seyssins), la Drôme (Institution Notre Dame de Valence), la Savoie (Collèges  J d’Arc à Albertville, JJ Perret et Garibaldi d’Aix les Bains), la Haute-Savoie (Collège J Monnet à St Jorioz). Sa particularité est de relier arts et science participatives au service de l'EDD.

 

Le programme national porté par la fondation Tara océans "Plastiques à la loupe" consiste à proposer aux jeunes élèves de lycées et collèges de contribuer à leur mesure à un vrai programme de recherches sur la présence des plastiques, notamment micro dans les zones de plages sableuses constituant les berges de nos cours d’eau.

La campagne de récolte s’est achevée en janvier, les jeunes ont alors trié sur des micro-plaques et mis sous enveloppe les échantillons pour envoi vers le laboratoire des scientifiques de la fondation Tara qui les ont analysés.

En images, concrètement les projets dans les établissements :

Actualité PAL du lycée Stendhal : la sortie et mise en oeuvre du protocole scientifique

La sortie côté Lycée Louise Michel

En soi c’est déjà tout un programme riche de connaissances et compétences qui a mobilisé une équipe interdisciplinaire obligatoirement mais comportant toujours un professeur de SVT et de discipline artistique.

Deux visioconférences de chercheurs de Tara, à destination des élèves,  leur permettent de comprendre d’une part l’ampleur du problème et des enjeux environnementaux, d’autre part de s’interroger sur des actions pour aller dans le sens de la résolution des problèmes causés par nos usages des plastiques.

La mission EDD-SI propose d’inscrire cette démarche scientifique dans une logique EDD ce qui élargit le champ de compréhension et donc les horizons disciplinaires pour aborder les enjeux croisés sociaux, économiques mais aussi culturels et donc selon une problématique pour éclairer la complexité et le pourquoi des réponses qui ne sont jamais en soi des solutions parfaites.

Des partenariats complémentaires se sont donc imposés. Celui qui a semblé clairement pertinent pour ce projet était la rencontre avec un artiste engagé.

Ainsi lorsque les résultats scientifiques et les constats sont portés à connaissance auprès des élèves mobilisés (classe, club, éco-délégués), les équipes pédagogiques proposent un retentissement investissant les parcours citoyens, artistiques et culturels des élèves.

Quelques champs artistiques qu'ont exploré les établissements : la BD et l'oeuvre éphémère et solidaire à Saint-Jorioz, la photographie sous forme de cyanotypes (photos bleuies ...) à Louise Michel, le theâtre et la danse au lycée Stendhal, la sculpture des plastiques à JJ Perret …

Deux journées de formation ont permis aux équipes de se saisir des enjeux éducatifs et de co construire leur projet en équipes interdisciplinaires : volet Sciences et EDD le matin, avec rencontre de la fondation Tara en visio, et volet artistique l’après-midi sous forme de créathon de projet (techniques inspirées du design thinking maîtrisée par les formatrices de Canopé). La 2è journée en mars a porté sur un point d’étape et un retour réflexif sur les projets : réussites vs empêchements, et préparation de la suite du projet.

Quelle valorisation et diffusion dans l’établissement voire sur le territoire proche des préoccupations ? Pour les établissements E3D, comment organiser la transmission vers les éco-délégués de propositions sur la réduction des plastiques à l’échelle de l’établissement ? Le travail des enseignants portera aussi sur l’identification des compétences en jeu et des moyens de les valoriser pour l’élève dans ses parcours. Sans négliger de s’interroger sur leur propre cheminement, à savoir travailler de cette manière qui exige de développer de nouvelles manières de travailler les programmes et d’inscrire son enseignement dans l’établissement, en connexion directe avec la « vraie vie en société », en prise avec les QSV questions socialement vives.

Deux journées de formation permettent aux équipes de se saisir des enjeux éducatifs et de co construire leur projet en équipes interdisciplinaires : volet Sciences et EDD le matin, avec rencontre de la fondation Tara en visio, et volet artistique l’après-midi sous forme de créathon de projet (techniques inspirées du design thinking maîtrisée par les formatrices de Canopé). La 2è journée en mars a porté sur un point d’étape et un retour réflexif sur les projets : réussites vs empêchements, et préparation de la suite du projet.

Quelle valorisation et diffusion dans l’établissement voire sur le territoire proche des préoccupations ? Pour les établissements E3D, comment organiser la transmission vers les éco-délégués de propositions sur la réduction des plastiques à l’échelle de l’établissement ? Le travail des enseignants a porté également sur l’identification des compétences en jeu et des moyens de les valoriser pour l’élève dans ses parcours. Sans négliger de s’interroger sur leur propre cheminement, à savoir travailler de cette manière qui exige de développer de nouvelles manières de travailler les programmes et d’inscrire son enseignement dans l’établissement, en connexion directe avec la « vraie vie en société », en prise avec les QSV questions socialement vives.

Quand l'EDD et l'EAC s'allient au profit de l'engagement des élèves pour alerter sur l'urgence de réduire nos usages des plastiques :

Avec des arguments chiffrés ils s'appuient sur les résultats des récoltes de microplastiques réalisées par leurs soins sur les berges sableuses d'un cours d'eau proche de leur établissement, tous les vecteurs artistiques sont permis pour transmettre à leurs pairs et hors les murs de l'établissement ces préoccupations :

- Lycée Stendhal 38 Grenoble : un incroyable spectacle de danse "Juste la saveur du monde" en vidéo entre chimie et expression corporelle, vidéo "Y a un hic dans le plastique" : des élèves s'expriment en français et en anglais, échangent avec leurs correspondants allemands, et témoignent de leur cheminement sur cette problématique incluant la gestion de leurs émotions, l'éco-anxiété générée par cette prise de conscience

- Collège Jean Jacques Perret Aix les Bains 73 : une exposition d'aquarelles et sculptures "les larmes de plastiques" ... ôde à la biodiversité menacée du lac du Bourget et spectacles de danse et de musique

-Collège Jean Monnet Saint Jorioz 74 : la réalisation d'une Bande dessinée de A à Z qui relate l'origine, la présence scientifiquement vérifiée par les élèves de ces fameux microplastiques côté lac d'Annecy également, une vidéo du happening "oeuvre éphémère" sur les bouchons plastiques rappellent que la démarche créative de l'artiste peut inclure un principe d'éco-responsabilité

- Lycée Louise Michel ...

-Collège Garibaldi Aix les Bains 73: le support du book creator proposé permet de visiter l'exposition installée dans l'établissement, étonnantes réalisations d'inspiration contemporaine (Molinaro ?) entre récupérations et coulure de plastiques et art abstrait

- Collège Jeanne d'Arc à Albertville 73(à venir)

-Institution Notre Dame à Valence 26 (à venir)

Plastique à la loupe au collège Garibaldi d'Aix-les-Bains (73)

Une belle association entre arts plastiques et sciences pour 2 classes de 4ème
En savoir plus

Plastique à la loupe au collège Perret d'Aix-les-Bains (73)

Un projet sur les micro-plastiques dans le lac du Bourget
En savoir plus

Plastique à la loupe au lycée Louise Michel de Grenoble (38)

Une classe de 2nde engagée à relever les défis des micro-plastiques.
En savoir plus

Plastique à la loupe 2021-2022

Projet de sciences participatives avec une déclinaison artistique. Date limite 28 avril 2021
En savoir plus